Conseils

Lexique

Retour vers les Tips

Lexique

Le point chaud : halo de lumière généré par les toiles très réflectives en projection frontale ou à transmittance élevée en rétro. Le phénomène de point chaud est systématiquement observé en projection mais sur une toile adaptée il est difficilement perceptible.

Le gain : rendement lumineux, réflectivité ou coefficient de réflexion de l’écran. Il est important de distinguer le gain effectif de l’écran (en sortie d’usine) et la luminosité perçue. Le gain est mesuré avec un instrument spécifique suivant les standards internationaux. La mesure du gain est prise dans l’axe (90°).  Le gain diminue plus ou moins rapidement à mesure que l’on s’écarte de l’axe. Il diminuera faiblement dans le cas d’une toile blanc mat et fortement dans le cas d’une toile haute réflexion. La luminosité perçue dépend de plusieurs facteurs :

- la source (puissance de la lampe exprimée en Lumens).
- la distance entre l’écran et le projecteur.
- le gain ou le coefficient de réflexion de l’écran.
- l’angle de vision par rapport à l’écran.
- l’environnement lumineux.

D’autres facteurs comme la vétusté d’un écran ou d’une lampe affectent également la luminosité perçue. La luminosité idéale de l’écran pour une salle de cinéma, selon le standard SMPTE est de 14ft Lamberts (55 candela par m²) au centre avec minimum 12 et maximum 22 ft Lamberts pour la projection 2D.  Sur les bords de l’écran, la luminosité ne devrait pas être en-deçà de 75% par rapport au centre de l’écran (et minimum de 10 ft. lamberts). En rétro projection, le gain (ou la transmittance) est calculé de la même façon.

Transonores (perforés ou micro perforés) : Nos toiles de cinéma et de home cinéma peuvent être perforées. Cette option permet au son de passer au travers de l’image et donc d’ajouter une dimension supplémentaire à la vidéo.  Les trois enceintes frontales sont placées derrière la toile.  Nous proposons deux tailles de perforation pour le cinéma : le standard avec des trous de 1 mm et la micro avec des perforations de 0.5 mm.  Pour le home-cinéma, la super microperfo présente des trous de 0.5 mm mais avec une plus grande concentration. Nouveau : La toile acoustique Woven Sound Fabric est une toile transonore tissée qui constitue une alternative à la Super Micro avec une meilleure performance acoustique avec moins d’atténuation du son surtout pour les hautes fréquences tandis que le gain est moins élevé que la blanc mat.

Toile blanc mat : toile de projection blanche avec un gain proche ou égal à 1.  Toile régulièrement utilisée, que ce soit pour le cinéma, le home cinéma ou la salle de réunion, elle réfléchit la lumière de manière homogène (faibles pertes de luminosité sur les bords, hot spot minimisé).

La colorimétrie (ou espace colorimétrique d’un projecteur) : Une toile de projection de qualité avec une bonne colorimétrie est capable de renvoyer fidèlement les couleurs et avec neutralité. Elle se mesure facilement. Après un certain temps, en fonction des conditions d’utilisation et de stockage de la toile, on peut observer le jaunissement de celle-ci.  

Toiles High Contrast : gris neutre pour la projection de face accentuant les contrastes tout en respectant les couleurs.  Gain peu élevé de 0.8.

Toiles nacrées : toiles revêtues d’un manteau de peinture nacre pour augmenter le gain (de 1.4 à 2.2).

La projection 3D stéréoscopique : méthode de projection en relief avec deux projecteurs équipés de filtres polarisants linéaires ou circulaires. La technologie la plus efficace est la polarisation circulaire car elle n’est pas perturbée en cas d’inclinaison des lunettes (RealD 3D).  Nos toiles Victorine 3D et les toiles Clarus XC 140 et 170 métallisée (argentique) sont recommandées pour ce type de projection car elle préserve la polarisation et, de part son gain élevé, compense la perte de luminosité causée par les lunettes. La toile Victorine 3D métallisée est déconseillée en projection 2D. Cette méthode est également appelée projection 3D passive, projection en lumière polarisée avec usage de lunettes polarisées dites passives.

La projection 3D active : La projection 3D est rendue possible grâce au décalage temporel nécessitant des lunettes dites actives composées de panneaux LCD (aussi appelées Shutters).  Elle nécessite également l’utilisation d’un boîtier en cabine de projection qui synchronise l’obturation des verres des lunettes avec les images du projecteur (système Xpand).   Type de toile: Cinecitta Super Mat Perfo ou Victorine perfo. Cette technologie est utilisée également pour le home cinema.  La société Nvidia commercialise un kit 3D Vision de 120 Hz. L'affichage des images droites et gauches est synchronisé avec les lunettes à l'aide d'un émetteur infrarouge. Pour ce type de projection 3D, nous conseillons notre toile blanc mat Cinecitta ou la toile Starlight.

La toile Super Blanc : toile blanc mat peinte avec une peinture ultra-mate.  Soudures invisibles.

La rétro projection : projection vidéo par l’arrière. L’écran de projection se situe entre le projecteur et le spectateur.

La projection frontale : projection vidéo de face (la plus courante).

Le phénomène de moirage : le moirage en projection vidéo est caractérisé par la déformation de l’image.  L’image est parcourue de lignes parallèles.  Cette distorsion de l’image est caractéristique d’une projection digitale sur une toile transonore perforée ou tramée et résulte de la correspondance entre les pixels et les trous.  On préconise alors une perforation adaptée à l’application en fonction des dimensions de l’écran, de la distance de projection et du type de projecteur utilisé.

La projection numérique : Projection au moyen d’un projecteur numérique adapté à la lecture de contenu numérique DCP (Digital Cinema Package) contenu sur disque dur ou téléchargé sur un serveur.

Le cinéma digital : ce dit en anglais Digital cinéma (D-cinema), se référant à la projection numérique.

Pantographe : ce terme est utilisé pour décrire le système articulé (dit également « à ciseaux ») équipant certains écrans transportables (ButterFly) et certains supports plafond pour projecteur (..).

Fastfold : terme générique communément utilisé pour désigner un écran de transport pliable avec une toile tendue munie de pressions.