Conseils

Les surfaces de projection

Retour vers les Tips

On distingue quatre grandes familles d’écrans.  

  1. Les écrans blanc mat,
  2. les écrans à gain (nacrés ou réfléchissants), 
  3. les écrans de rétro-projection (projection par l’arrière) 
  4. les écrans trans sonores (perforés ou micro perforés).

L’écran à gain ne renvoie pas plus de lumière qu’il n’en reçoit mais il la concentre. Bien souvent, on observe un phénomène de « point chaud » avec ce type de toile. Le gain d’un écran est un coefficient calculé en fonction de la différence entre le point le plus sombre et le plus lumineux. La toile blanc mat est la plus couramment utilisée dans les salles de réunion et les salles de home cinéma car elle revoie la lumière de manière plus homogène dans toutes les directions.  L’image est aussi plus confortable à regarder pour les yeux car contrairement aux toiles à haut rendement lumineux, les toiles blanc mat ne brûlent pas les couleurs et limitent le phénomène de point chaud et de scintillement.  Une toile blanc mat de qualité est donc, dans la plupart des cas, la solution la plus appropriée. Nos toiles blanc mat ont été spécialement conçues pour respecter la colorimétrie du projecteur et limiter au maximum le phénomène de point chaud, elles offrent aussi le plus large cône de réflexion.

La toile High Contrast est également utilisée pour le home cinéma et dans des endroits avec plus de lumière ambiante car le gris réfléchit moins les sources de lumière parasite.  De plus elle renforce les contrastes et, de par sa teinte neutre, restitue fidèlement les couleurs en garantissant des nuances dans les couleurs sombres impossibles à discerner avec une surface standard.

Les toiles nacrées (à haut rendement lumineux) sont la plupart du temps utilisées dans nos salles de cinéma. Elles permettent soit de compenser un manque de puissance du projecteur, soit d’économiser la durée de vie des lampes sur les projecteurs numériques.  L’angle de vision d’une toile est inversement proportionnel au gain de celle-ci. Ce qui signifie qu’au plus le gain est élevé, au plus l’angle est restreint.  En général, les salles de cinéma sont conçues en tenant compte de ce phénomène. Enfin, la toile la plus réfléchissante est la Victorine 3D; avec son gain de 2.4, elle est utilisée pour la projection 3D stéréoscopique.  

Les toiles peintes ne comportent pas toujours un gain plus élevé. C’est ainsi le cas pour la Starlight, spécialement conçue pour le home cinéma, ou la Super Blanc, pour les studios ou les control rooms. Nos soudures sont garanties invisibles en projection.

Les toiles de rétro projection sont positionnées entre le projecteur et le spectateur. Nous proposons un large choix de toiles rétro plus ou moins diffusantes. Par exemple, la toile Rétro Crème offre une bonne luminosité dans un environnement sombre et possède d’excellentes qualités diffusantes.  Elle permet aussi bien la projection par l’arrière que par l’avant (toile mixte: frontale et rétro). Néanmoins une perte de lumière de +/-20% est observée en projection frontale par rapport au blanc mat. Il convient donc de la compenser avec un projecteur adéquat. La toile Infra, gris clair pour rétro projection, donne de meilleurs résultats en environnement lumineux et augmente le niveau de contraste.

Nos films adhésifs AD WINDOW sont le must en matière de projection sur vitrine, le rendu est exceptionnel même en lumière de jour (voir Kitapon, Kiti et Showi).   Enfin nous proposons une sélection de dalles de rétroprojection en polymère acrylique extrudé de 3mm d épaisseur, dans différentes teintes et avec accessoires pour la suspension : le RearVision.

Les écrans trans sonores (perforés ou micro perforés) permettent au son de passer à travers l’écran. Les 3 voies frontales sont placées à l’arrière de l’écran, très proches de la toile. C’est le cas dans les salles de cinéma.  Elles en sont toutes équipées. Le diamètre des perforations est de 1 mm et on compte un peu plus de 4 trous au cm². La surface est perforée à 3.3 %. Pour une salle de Home Cinéma, on privilégie la micro ou la super micro (perforations de 0.5mm de diamètre contre 1mm pour la standard cinéma). La perforation plus petite : 0.5 mm de diamètre avec 30 trous par cm² soit 6 % de la surface de l’écran. Cette surface de projection parfaitement lisse offre une netteté et une colorimétrie supérieures aux écrans du marché confectionnés avec des matières tissées. La distance minimum pour ne pas voir les perforations est de 5m pour le cinéma et 2.5m pour le home cinéma. A partir de 6m de largeur d’image, la perforation standard de 1 mm peut être utilisée. En dessous de 6m, un phénomène de moirage peut–être observé.   La toile acoustique Woven Sound Fabric constitue une alternative à la Super Micro avec une meilleure performance acoustique avec moins d’atténuation du son surtout pour les hautes fréquences tandis que le gain est moins élevé que la blanc mat. Toules les surfaces de projection sont ignifugées M1 er B1. Nouveau : nouvelle paterne de perforation numérique 4K pour tous les types d’écran remplacant le modèle standard existant. Le nouveau modèle de perforation offre une aire ouverte de plus de 4% avec plus de 65000 trous par mètre carré.  Cela contribue à augmenter considérablement la réflexion de la lumière dans les salles de cinéma par rapport au modèle standard précédent. Les petits trous permettent également une expérience de visualisation plus proche avec des soudures moins visibles, tandis que la quantité accrue de perforations offre une meilleure atténuation sonore.

L’écran 3D. Nos toiles Victorine 3D, Clarus XC 140 ou 170 pour projection frontale ou le Spéciale 3D pour la rétro on été spécialement développées pour la projection 3D stéréoscopique en 35mm ou digitale.  Nos toiles blanc mat (Cinecitta) sont recommandées pour la projection 3D active.  La toile Starlight est également compatible. Les toiles Clarus XC 140 et 170 offrent des contrastes plus élevés que la Victortine 3D et sont également utilisable en projection 2D.